LE BIM AVANT LE BIM: LE PALAIS DES SPORTS DE NERVI 


004 pier luigi nervi palazzetto dello sport theredlist 1024x768 4 768x576

Extrait du magazine “Digital Modernism Heritage Lexicon”

Précurseur de la conception paramétrique, Pierluigi Nervi était convaincu qu’une correcte conception géométrique comporte une correcte conception structurelle et donc architecturale. Nervi a proposé une méthode de travail basée sur l’utilisation des maquettes, à travers lesquelles il pouvait expérimenter la structure et analyser sa nature statique. Cette méthode a contribué au fil des années à acquérir une sensibilité statique basée sur l’intuition. 

D’un point de vue théorique, la «méthode Nervi» est toujours valable et peut être liée au Building information Modelling (BIM). La maquette est remplacée par une maquette 3D, qui devient indispensable pour l’analyse structurelle afin de gérer la complexité des formes géométriques; nous pouvons donc exclure le seul élément contestable de sa méthodologie: l’intuition. De plus, le BIM donne des avantages considérables même au moment clé de la préfabrication. La synthèse de son travail est certainement le Palazzetto dello Sport à Rome, construit pour les Jeux Olympiques de 1960 à Rome. Le but est de vérifier la validité de la « méthode Nervi ‘’ dans le domaine du BIM; Les travaux de recherche menés à l’Université de Cergy-Pontoise (France) dans le département de Génie Civil ont été fondamentaux. Le séjour m’a permis d’en apprendre plus sur le BIM et sur l’interopérabilité dans le domaine structurel.

Grifò A., Borin P., Giordano A. (2022) The BIM Before the BIM, Nervi’s Lesson in Parametric Among Architecture Structure and Construction. In: Bartolomei C., Ippolito A., Vizioli S.H.T. (eds) Digital Modernism Heritage Lexicon. Springer Tracts in Civil Engineering. Springer, Cham.   https://doi.org/10.1007/978-3-030-76239-1_61